Biographie

Née en 1968 à Grenoble, Sandrine Rossi a grandi et vécu au cœur des montagnes. C'est une artiste autodidacte Multidisciplinaire. Elle est tour à tour costumière, accessoiriste, décoratrice, styliste, comédienne, danseuse, metteure en scène, plasticienne... et performeuse

Très jeune elle est attirée par la danse et son imagination la pousse naturellement à réaliser toutes sortes de créations. Son père lui transmet très tôt le goût du bricolage, son grand-père celui du recyclage et tout deux le sens du détail et de la perfection. Le milieu scolaire étant inadapté à son tempérament elle est orientée et formée en couture à l'âge de 14 ans. Elle se met à son compte à 24 ans et confectionne des vêtements, chapeaux, sacs à main et commence à détourner les matériaux de leur fonction première.


En 1992 elle est "par hasard" propulsée dans le monde du costume et pas des moindre, celui de Philippe Guillotel et Philippe Découflé, lors des Jeux Olympiques d'Albertville. Cette expérience lui fait prendre conscience que toute création imaginée, aussi extravagante soit-elle, est réalisable.


En 1995 elle entre comme comédienne dans une troupe de théâtre amateur "Le  Théâtre sous la dent" et en devient la costumière. A partir de 2003 elle travaille  pour la compagnie "Cirque Autour" pour laquelle elle va exprimer sa créativité débordante en créant de magnifiques costumes. Elle confectionne des personnages oniriques, fantastiques, des Phénix, Grooms futuristes, Clowns intemporels, etc. Ses créations ont un grand succès auprès du public. C'est ainsi que va naître son style et sa patte : du beau, du contemporain, du confortable, réalisé avec tous types de matériaux modernes récupérés et détournés.


En 2009 elle crée son premier spectacle de rue : "Les Trésors d'Artémis" avec deux amies. Le thème étant la pollution des forêts, elle décide de confectionner accessoires et costumes uniquement à partir d'éléments trouvés, sans rien acheter. Le challenge est tenu !


En 2012 de plus en plus sensible à la quantité énorme de plastique jeté, avec ses acolytes elles réalisent un court-métrage : "30 Millions de Barquettes", traitant du problème des déchets que représentent les barquettes plastiques des restaurants collectifs.

 

En 2013  la compagnie "Cirque Autour" lui demande de réaliser une œuvre Land Art pour un festival qui se passe au cœur du massif de Belledonne à côté de Grenoble. Depuis longtemps fascinée par les énormes rochers bleus en plein désert du Tchad de Jean Vérame et inspirée par le lieu, elle accepte. Elle peins des objets, se peins également et réalise ainsi sans le savoir sa première performance artistique. Ses aptitudes créatives liées à son cadre de vie vont donner à son art une dimension atypique. 
En 2016 elle se forme en danse et devient, deux ans plus tard, praticienne en mouvement et danse biodynamique.


2016 sera l'année de la création d'un spectacle déambulatoire mêlant danse, théâtre et art visuel. Il nous parle de la pollution des océans par le plastique. 
 

 
 

Démarche artistique

Créative et dynamique, Sandrine Rossi utilise plusieurs moyens et méthodes tels que les arts plastiques, la peinture corporelle, le travail de la matière, de la couleur, la photographie et les arts de la scène afin de créer une œuvre contemporaine, nouvelle et unique.

Sa démarche reflète un profond engagement pour le respect de l'environnement. Elle travaille à partir d'objets trouvés pour amener à réfléchir sur la société de consommation et son impact sur notre planète. La nature devient pour elle un outil de création. Elle prend soin de ne pas la modifier.
Elle prend possession d'un espace choisi et crée une
ambiance par une installation, un thème, une couleur, des objets, une mise en scène où l'humour et la dérision sont  très présents. Elle choisit des couleurs vives qui font ressortir les éléments naturels. En utilisant le monochrome elle libère l'esprit du monde matériel et fait appel aux sensations. 
À chaque
performance un photographe professionnel l'accompagne pour laisser à chaque performance, une trace de cet instant fugace. La photographie, étant une œuvre en tant que telle, constitue un outil essentiel pour témoigner.

Intuitive, elle mise sur l'esthétique pour s'adresser à la sensibilité de tous. 
"
La nature est une œuvre en soi. Je cherche à dévoiler sa beauté tout en dénonçant les paradoxes du monde dans lequel nous vivons. Pour cela je joue sur les contrastes. Faire partie intégrante de mes installations est une façon d'engager le spectateur dans mon désir de mêler l'art et la vie".


Mon extravagance est la réponse à la folie de ce monde !

Sandrine Rossi